Votre sage-femme a la compétence nécessaire pour effectuer le suivi gynécologique des femmes et des jeunes filles tant qu’il n’y a pas de pathologie ou de maladie générale. Elle a aussi un rôle d’information et de conseil.

 

En pratique
La sage-femme effectue les examens cliniques nécessaires au suivi gynécologique et au dépistage de pathologies. Elle peut prescrire des examens biologiques, réaliser des frottis cervico-vaginaux de dépistage, pratiquer les échographies gynécologiques de surveillance.

  • Elle pratique la vaccination contre le papillomavirus humain et peut soigner certaines affections locales bénignes (mycoses, vaginoses).
    En cas de pathologie, elle est tenue d’adresser sa patiente au médecin généraliste ou au gynécologue.
  • La sage-femme effectue le suivi gynécologique de contraception, y compris la prescription de contraceptifs oraux. Elle réalise la pose et le retrait des dispositifs intra utérins (stérilets), des diaphragmes, des capes, des implants. Elle en assure la surveillance.
  • La sage-femme est habilitée à pratiquer les IVG par voie médicamenteuse.
  • En cas de violence ou d’agression sexuelle ou physique, la sage femme est un interlocuteur privilégié pour accompagner la personne en souffrance pour qu’elle puisse faire valoir ses droits. Elle peut aussi guider la personne proche qui se propose d’aider la victime.